Premier ministre sahraoui: «Le Makhzen est contraint de négocier avec nous»

Le Premier ministre de la République arabe sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, pense que la visite du secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, prévue au mois de février prochain, contraindra le Makhzen de s’asseoir à la table des négociations.
Au deuxième jour des travaux du 14e Congrès du Front Polisario, le Premier ministre a déclaré à notre quotidien, que les travaux se déroulent normalement et que ce congrès revêt une place importante aux yeux de la communauté internationale et montre la légitimité de la cause du peuple sahraoui dans sa lutte pour l’autodétermination.
En ajoutant que plusieurs pays occidentaux reconnaissent la légitimité des revendications du Front Polisario, le seul représentant légitime du peuple sahraoui et on s’attend à ce que l’Onu prenne ses responsabilités pour régler ce conflit vieux de 40 ans.
Et partant, on fonde de grands espoirs sur la visite prochaine en février prochain de Ban Ki-moon pour mettre un terme à la situation de blocage du côté marocain et les obliger à négocier sur le principe du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
En réponse à une question sur le soutien de certains pays à la politique coloniale du Maroc, il a dit que le Makhzen de plus en plus ne convainc plus grand nombre et beaucoup de pays révisent leur position sur la justesse du combat des Sahraouis, seules restent la France et la droite espagnole à apporter leur soutien au Maroc.

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :